CP

Notes à propos du prêt…

Suite aux trop nombreuses disparitions de livres l’année précédente, l’école élémentaire ne fait pas de prêt lors de la présence des classes en bibliothèque.

Activités (4 séances de 20 minutes, effectif de 6-7 élèves, puis changement 3 séances de 30 minutes, effectif de 8-9 élèves)…

  • 12/11/2012 : Découverte de la BCD.

Découverte de la BCD, explication des différents coins, puis questions du genre « alors si je cherche un dictionnaire je vais où ? », puis lecture de La grenouille à grande bouche.

Difficulté : ils n’ont rien écouté, ils touchaient à tout, ne participaient pas.

Solution (qui fonctionne) : se détacher impérativement du modèle transmissif dans lequel je baigne depuis le collège. Instaurer des règles claires. Re-séparer le groupe en 2 et le motiver par de la lecture libre.

  • 19/11/2012 : Découverte de la marguerite de Dewey.

Séparation en deux groupes homogènes : le premier a le droit de lire pendant 10 minutes en « code rouge » (silence total), l’autre groupe est avec moi en « code jaune » (le droit de parler mais en chuchotant). Au bout de 10 minutes : inversion des rôles. Le groupe qui est avec moi s’assoit tout autour d’une grande table où trône une grande affiche illustrée de la marguerite de Dewey. Je présente les pétales puis je prends un livre dans une pile que j’avais déjà préparée et je leur montre, le but : trouver le plus vite possible dans quelle pétale on pourrait mettre ce livre. L’activité a très bien fonctionné, quand ils n’étaient pas d’accord ils expliquaient pourquoi. 100% de taux de participation.

Sans titreo

Marguerite de Dewey faite par un(e) ancien(ne) ATBCD

  • 26/11/2012 : Différence albums/documentaires.

Même système de séparation en deux sous-groupes mais cette fois-ci sur deux tables différentes. Les deux groupes avaient 7 minutes pour regarder les livres que j’avais mis sur la table. Puis 5 minutes pour me faire chacun un classement. Et enfin 5 minutes pour m’expliquer leur classement et leur apprendre comment classer. Pour les groupes les plus rapides, pour lesquels j’ai eu le temps de lire : lecture de Toujours rien de Christian Voltz. Le livre plaît.

  • 03/12/2012 : « Cherche-et-trouve ».

Étiquettes plus ou moins simples décrivant un livre à trouver. Puis dans les deux dernières minutes, présentation d’un livre qui me plait beaucoup, pour les calmer (ce livre nécessite le silence total pour entendre le bruit du papier) : Bruit blanc.

  • 10/12/2012 : Exercice de présentation de livre.

L’institutrice voulait qu’ils présentent leur livre ce jour là. Il y a environ 6 livres différents dans la classe et chaque élève en avait un. Quand ils ont eu fini je présentais à mon tour Le voyage d’Orégon.

  • 17/12/2012 : Séance avant Noël, détente, lecture libre et débat inattendu.

Commencement de la séance par des questions pour ne pas brusquer les non-pratiquants de cette fête de Noël. « Quelles vont être les vacances qui viennent ? », « Qui fête Noël ici », « Connaissez-vous votre lieu de naissance ? ». S’est élevée alors la phrase suivante dans tous les groupes « Moi je ne fête pas Noël parce que je suis arabe ». Explication de la différence nationalité/religion de manière très simple, réponses aux questions posées. Petites blagues pour détendre l’atmosphère « Moi je suis arabe ! », réponse : « Ah bon ?! Tu viens d’un pays arabe tous les jours en avions ? ». Puis je montre sur une carte où je suis née, Verdun, de la ville de l’école, Lyon, et lecture de La merveilleuse légende du Saint Nicolas, typique de ma région natale. Lecture ensuite du livre Le manteau rouge. Les débats d’avant avaient beaucoup intéressés les élèves qui voulaient savoir où ils étaient nés, où leurs parents étaient nés, comment s’appelle leur religion à eux…

  • 07/01/2013 : (séances de 30 minutes maintenant) Recherche d’un pays dans des livres simples.

Séparation des groupes en 2 : un qui peut lire 15 minutes et l’autre avec moi. Le groupe avec moi avait en face de lui 3 livres : Méli-mélo au pays des kangourous, Le cycle du Nautile, Yapa le petit aborigène d’Australie ainsi qu’une mappemonde illustrée. À chaque page où était marqués les mots Australie ou Sydney, où figurait une image de l’Australie, il y avait un post-it. Le but : trouver duquel même pays les trois livres parlent. Consignes : observer et ne pas retirer les post-it de là où ils sont.

Difficulté : les CP n’écoutent pas, ils enlèvent les post-it (« je savais pas », ils cherchent à toutes les pages.

Solution (flop) : les aider, « regardez bien la forme et la mappemonde . Ils m’ont quand même montré l’Afrique… Manque d’écoute. L’activité était trop complexe ? Inintéressante ?

  • 14/01/2013 : Trouver la maison de Guillaume Roy.

Une grande carte du monde est posée sur la table centrale. Guillaume Roy est un petit personnage imaginaire québécois dont je voulais faire deviner l’endroit où il habite. Dans 8 livres j’ai caché 8 indices que l’on pouvait trouver grâce à 8 papiers (comme dans le « Cherche-et-trouve »). Les 8 indices comprenait des informations simples « Je suis à gauche de la carte », « Mon nom commence par Qu**** ».

Difficulté : l’activité en elle-même a réussie mais beaucoup de bruit et lorsqu’ils demandent de l’aide les enfants écoute le début de l’aide mais non la fin. J’en suis arrivée à leur montrer l’étagère où chercher trois fois de suite et les voir chercher sur une autre étagère.

Solution (flop) : ré-expliquer, (qui fonctionne) « rouspéter » un bon coup (c’est malheureux) pour obtenir le silence et que les informations données soient écoutées de bout en bout.

P1000618

Guillaume roi accroché à Québec et une poésie sur les États-Unis du livre « 101 poésies et comptines tout autour du monde »

  • 21/01/2013 : Écouter et comprendre un poème.

(Entre-temps création de 5 rôles BCD avec étiquettes correspondantes (ils adhèrent beaucoup) : chef rang, chef silence (le seul jamais respecté), chef albums rangés, chef documentaires debout, chef chaises rangées).

« Vous vous rappelez où habite Guillaume Roy ? », réponse donnée par le plus turbulent de la classe dans l’un des groupes. Puis lecture de poèmes simples sur les pays (dans 101 poésies et comptines tout autour du monde), puis placer l’image de la poésie sur la carte du monde (que 8  pays de marqués sur la carte).

Difficulté : sérieux manque d’écoute.

Solution (flop) : j’enchaine les flops, relire, (qui fonctionne) insister sur les mots-clés « on mange du riz où ? du riz avec des baguettes ? ».

  • 28/01/2013 : Faire deviner un endroit.

Lecture de l’histoire de Nour, dans Enfants d’ici parents d’ailleurs. Puis chaque enfant devait penser à un pays, où un endroit qu’il voit en photo dans les livres distribués (1 pour 3 enfants), et écrire quelques mots qui le décrivent sur une feuille.

Difficulté : ils ne comprennent pas la consigne et n’ont pas envie d’écrire, manque d’écoute.

Solution (encore un… flop) : ré-expliquer différemment en donnant un exemple, à un élève par un élève. Ils pouvaient même décrire leur quartier. Mais ils n’ont même pas essayé. Peut-être 3 élèves ont réussi par groupe. Pour ce qui est de deviner en revanche ils étaient très actifs. (Qui fonctionne) : élaborer la prochaine fois une consigne plus simple pour qu’ils ne restent pas sur un échec.

  • 04/02/2013 : Recherche documentaire par image.

Séparation en petits groupes de 2 ou 3. Chaque groupe sur un documentaire pour enfant : Turquie, Maroc, Afrique du Sud et Russie. Une image de bâtiment, de plat, d’enfant, et d’objet typique du pays pour chaque documentaire sur une table à part. But : trouver pour notre pays l’objet, le bâtiment, l’enfant et le plat. Activité vraiment réussie !

Carte

Carte avec Guillaume Roy, livres sur l’Australie, poèmes, images de la recherche documentaire et origines des enfants

  • 11/02/2013 : Comment on recherche un documentaire.

Consigne : trouver un livre sur l’Algérie. Et noter dans sa tête les stratégies utilisées pour le trouver. Régulièrement je notais les meilleures solutions. On écrivait les étapes ensemble. Ils ont adoré écrire avec mon marqueur (il en faut peu pour être heureux…). Vers la fin il faut trouver comment on désigne le premier endroit où on voit un titre sur un livre avant même de le prendre, « la tranche », alors jeu de devinettes, « on en coupe dans le pain ». Grosse connaissance de vocabulaire mais pas celui que je cherche. 🙂

  • 18/02/2013 : Lecture plaisir + lecture d’un livre.

Aujourd’hui lecture plaisir pour les CP (en « code rouge ») puis lecture de ma part pour ceux qui veulent. À retenir : les livres de Ponti ne sont pas intéressants à lire, juste à regarder.

2 réflexions sur “CP

  1. gollumelite dit :

    Ca serait cool de faire un petit tuto, ou au moins une liste des commandes pour l’utiliser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :